Société

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 1)

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 1) – traduction de William L. Hugues : Un homme revient de Chine où il tenait une succursale commerciale avec son père qui vient de décéder et qui, lui semble-t-il, n’a pu lui confier un secret. Chez sa mère à Londres, il remarque une frêle jeune couturière qui travaille à la journée. Il va alors s’ingénier à découvrir l’histoire de cette jeune femme dévouée à sa famille.

Ce récit, attachant à plusieurs titres, nous plonge dans les conditions de vie d’une prison pour dettes, les méandres d’une bureaucratie conservatrice, les hasards du travail précaire à la journée, la futilité des prétentions aristocratiques conférées par la naissance et la condescendance pour qui n’est pas « du monde », même s’il est riche.

Ce roman que l’on peut qualifier de satirique fut fort mal reçu à sa parution dans sa dénonciation  des institutions, notamment celle de la prison pour dettes où sont enfermés les débiteurs sans qu’ils puissent travailler. Les autres dénonciations de Dickens portent sur l’insécurité des travailleurs de l’industrie, les conditions de leur emploi, la bureaucratie du ministère des Finances (H M Treasury), le jargon technocrate, que Dickens recense au livre I, chapitre 10, dans la célèbre liste du Circumlocution Office, le « ministère des Circonlocutions », de même que la séparation et le manque de communication entre les classes sociales. D’après Paul Davis (Charles Dickens A to Z, 1999 Checkmark Books) c’est une sorte d’anatomie de la société victorienne qu’obsèdent la richesse et le pouvoir, qu’enserre un corset de traditions profitant aux classes privilégiées et que plombe une religion oppressive et stérile.  (D’après Wikipédia.)

Charles Dickens (1812- 1870) est un célèbre romancier de l’époque victorienne traduit dans de nombreuses langues. Son père ayant été mis en prison pour dettes, il a travaillé dans son enfance en collant des étiquettes sur des pots de cirage pendant plus d’une année avant de pouvoir retourner à l’école. Auteur, il a fondé et publié plusieurs hebdomadaires, composé quinze romans majeurs, et bien d’autres romans et nouvelles portant sur des sujets littéraires ou de société. Sa passion pour le théâtre l’a poussé à écrire et mettre en scène des pièces, jouer la comédie et faire des lectures publiques de ses œuvres qui sont vite devenues extrêmement populaires. Alors que lui-même est apprécié pour son humour, sa satire des mœurs et des caractères, ses œuvres, aux intrigues soignées, ont presque toutes été publiées en feuilletons hebdomadaires ou mensuels, genre inauguré par lui-même en 1836. Charles Dickens a été un infatigable défenseur du droit des enfants, de l’éducation pour tous, de la condition féminine et de nombreuses autres causes, dont celle des prostituées. (biographie d’après Wikipédia)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBI HTMLDOC/ODT

Dickens Charles – Vie et aventures de Nicolas Nickelby (tome 2)

Dickens Charles - Vie et aventures de Nicolas Nickelby 2 . Bibliothèque numérique romande -image Dickens Charles – Vie et aventures de Nicolas Nickelby (tome 2) : Dans le deuxième tome de ce roman qui nous plonge dans l’Angleterre du XIXe siècle, on voit la résolution des différentes affaires mises en place dans le premier tome. Dans le style si caractéristique de Dickens, la bonté, la bienveillance et l’amour prennent une magnifique revanche sur la méchanceté et la cupidité. L’argent retrouve ses maîtres et de jolis couples se forment après de tumultueuses aventures qui tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la fin.

Charles Dickens (1812- 1870) est un célèbre romancier de l’époque victorienne traduit dans de nombreuses langues. Son père ayant été mis en prison pour dettes, il a travaillé dans son enfance en collant des étiquettes sur des pots de cirage pendant plus d’une année avant de pouvoir retourner à l’école. Auteur, il a fondé et publié plusieurs hebdomadaires, composé quinze romans majeurs, et bien d’autres romans et nouvelles portant sur des sujets littéraires ou de société. Sa passion pour le théâtre l’a poussé à écrire et mettre en scène des pièces, jouer la comédie et faire des lectures publiques de ses œuvres qui sont vite devenues extrêmement populaires. Alors que lui-même est apprécié pour son humour, sa satire des mœurs et des caractères, ses œuvres, aux intrigues soignées, ont presque toutes été publiées en feuilletons hebdomadaires ou mensuels, genre inauguré par lui-même en 1836. Charles Dickens a été un infatigable défenseur du droit des enfants, de l’éducation pour tous, de la condition féminine et de nombreuses autres causes, dont celle des prostituées. (biographie d’après Wikipédia)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Dickens Charles – Vie et aventures de Nicolas Nickelby (tome 1)

Dickens Dickens Charles - Vie et aventures de Nicolas Nickelby 1 - Bibliothèque numérique romande - illustration provenant de Nicolas Nickleby par Charles Dickens Paris G. Barba éditeur 1850Charles – Vie et aventures de Nicolas Nickelby (tome 1) : Un magnifique roman réunissant les thèmes chers à Dickens. Dans l’Angleterre du XIXe siècle, face à la pauvreté, la maltraitance et la cupidité se dressent la pureté, la droiture et l’honneur. L’histoire de ce premier tome est centrée sur le jeune Nicolas Nickelby et sa sœur Catherine, confrontés à la misère après le décès de leur père. Pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur mère, ils doivent faire face à l’inimitié de leur oncle Ralph Nickelby et vivre de douloureuses expériences.

Charles Dickens (1812- 1870) est un célèbre romancier de l’époque victorienne traduit dans de nombreuses langues. Son père ayant été mis en prison pour dettes, il a travaillé dans son enfance en collant des étiquettes sur des pots de cirage pendant plus d’une année avant de pouvoir retourner à l’école. Auteur, il a fondé et publié plusieurs hebdomadaires, composé quinze romans majeurs, et bien d’autres romans et nouvelles portant sur des sujets littéraires ou de société. Sa passion pour le théâtre l’a poussé à écrire et mettre en scène des pièces, jouer la comédie et faire des lectures publiques de ses œuvres qui sont vite devenues extrêmement populaires. Alors que lui-même est apprécié pour son humour, sa satire des mœurs et des caractères, ses œuvres, aux intrigues soignées, ont presque toutes été publiées en feuilletons hebdomadaires ou mensuels, genre inauguré par lui-même en 1836. Charles Dickens a été un infatigable défenseur du droit des enfants, de l’éducation pour tous, de la condition féminine et de nombreuses autres causes, dont celle des prostituées. (biographie d’après Wikipédia)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Flaubert Gustave – Le Candidat

Flaubert Gustave - Le Candidat - Bibliothèque numérique romande - Frédéric Sorrieu Suffrage universel dédié à Ledru-RollinFlaubert Gustave – Le Candidat : Monsieur Rousselin veut être député. Cela fait trois ans qu’il y songe! Conservateur, libéral, socialiste, qu’importe! Bête et vaniteux, Il a toutes les opinions au gré de ses électeurs … à venir. Le bien de la communauté? Non! Le pouvoir et le prestige le motivent seuls. Il est prêt à tout: offrir sa femme, marier sa fille à un imbécile qu’elle déteste, accepter combines et compromissions que lui proposent tout à tour ses trois comparses. …

Courteline Georges & Lévy Jules – Le Commissaire est bon enfant

Courteline George & Lévy Jules - Le Commissaire est bon Enfant - Bibliothèque numérique romande - photo de l'édition de référence Cautin et BergerCourteline Georges & Lévy Jules – Le Commissaire est bon enfant : Le Commissaire est bon enfant et il se demande pourquoi tous ces gens viennent le solliciter avec des demandes inutiles… Inutiles car il a bien l’intention, lui, de ne pas y donner suite. Mais même un commissaire bon enfant ne saurait tout prévoir… …

Ramuz C. F. – Nouvelles II

Ramuz C. F. Nouvelles II - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Le lLac Léman en hiverRamuz C. F. – Nouvelles II (Nouvelles et morceaux, Forains, Portes du lac, Les Servants et autres nouvelles, Nouvelles) : Ramuz peint ici une vaste fresque de montagnes et de vallées, de torrents impétueux et de fleuve tranquille, de roches abruptes et de forêts sombres, sur laquelle se détachent des destins individuels. Loin d’une idéalisation niaise du «retour à l’alpage», il décrit la dureté et l’âpreté d’une vie souvent précaire, le dur labeur des champs («Le domestique de campagne»), la nature omniprésente et souvent menaçante («L’homme perdu dans le brouillard», «L’enfant tombé»), la rudesse des hommes entre eux (« Querelle entre les gens d’Audeyres et ceux de Randogne d’En-haut», «La foire»), leur cruauté envers les animaux («Mousse», «Le cheval du sceautier»), le lien conflictuel avec la religion (« Berthollet ») et le châtiment divin expiant les erreurs du passé (« La mort du grand Favre», «L’homme et les trois fantômes», «La punition par le feu»). …

Sand George – La Marquise – Garnier

Sand George - La Marquise - Garnier - Bibliothèque numérique romande - Franck Bernard Dicksee La scène du balcon de Roméo et Juliette Sand George – La Marquise – Garnier : Deux histoires d’amour et de désir qui disent les difficultés surgissant entre les hommes et les femmes. La Marquise, mariée à seize ans à un barbon méprisant, est dégoûtée des hommes. Elle découvre au théâtre un comédien qu’elle admire et se meurt d’amour pour lui. Déguisée en étudiant ou dans sa loge, elle assiste à tout son répertoire. Lui ne semble pas indifférent. Pourront-ils se rencontrer? Garnier, frais émoulu de sa province est maladroit… mais maladroit! Déconsidéré devant la femme qu’il aime, que faudra-t-il pour qu’elle daigne le voir? …

Molière – Les Femmes Savantes

Molière - Les Femmes Savantes - Bibliothèque numérique romande - Pierre Brissart Frontispice édidition 1682Molière – Les Femmes Savantes : Dans cette comédie de Molière (cinq actes en vers, créée le 11 mars 1672), «Philaminte, Bélise (sa belle-sœur) et Armande (fille aînée de Philaminte) sont sous l’emprise d’un faux savant, Trissotin, qui les subjugue de ses poèmes et savoirs pédants mais s’intéresse plus à l’argent de la famille qu’à l’érudition des trois femmes.» (Wikipédia) …

Sue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 2)

Sue Eugène – La Famille Jouffroy 2 - Bibliothèque numérique romande - d’Alexandre Ferdinandus (François Avenet) illustration de l'édition Jules RouffSue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 2) : Aurélie apprend du duc de Manzanares que le prince Maximilien va épouser la princesse Wilhemine et qu’elle, Aurélia, est vivement invitée à voyager au loin, en Italie par exemple, accompagnée du duc. Mais, sur la route, le bandit Angelo est recueilli par le duc …  Quelques années plus tard, Fortuné, qui a épousé Marianne, offre à Michel une association pour qu’il puisse épouser la jeune ouvrière qu’il aime. Mais celui-ci ne peut manquer d’apprendre un jour qui est sa mère… Comment réagira-t-il ? Et que va devenir Aurélie ?… …

Stevenson Robert Louis – Hermiston Le Juge pendeur

Stevenson Robert Louis - Hermiston, Le Juge pendeur - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Champ dans le sud-est de l’ÉcosseStevenson Robert Louis – Hermiston Le Juge pendeur : En 1813, Archibald Weir, jeune étudiant contestataire, critique une pendaison publique : il s’agit d’un assassinat, d’un défit à Dieu. Mais c’est son propre père, le Lord-Juge d’Hermiston, qui a prononcé cette condamnation. Juge sans pitié et coutumier des pendaisons, ce père prend fort mal cette critique publique qui fragilise sa position. Il exile son fils sur ses terres, le domaine familial d’Hermiston, en Écosse. Après Édinbourg, le changement est rude, et la vie … paisible. Mais finalement, peut-être pas si paisible… …