Rosny J.-H. – La Luciole

Rosny J.-H. - La Luciole - Bibliothèques numérique romande - Illustration de de colorelIl.tumblr.com.Rosny J.-H. – La Luciole : Jean Savigny et son ami Philippe, deux Parisiens en résidence au Tessin, rencontrent quelques personnages hauts en couleur qui habitent un petit village au-dessus du lac de Lugano près de la frontière italienne, Tavesco : Un contrebandier et sa femme, le nihiliste slave Vacounine, un pêcheur, le professeur d’histoire Lampuniani et quelques autres figures typiques de ce coin de pays. Mais pour Savigny, la rencontre avec Desolina, la femme du contrebandier, est un vrai coup de foudre. (suite…)

Laporte André – En Suisse le sac au dos (deuxième partie)

Laporte André - En Suisse le sac au dos  2 - Bibliothèque numérique romande - Christine H - Petit Lac vers Genève et la SavoieLaporte André – En Suisse le sac au dos (deuxième partie) : Le trio de voyageurs arrive à Genève qu’il visite avec un vieux professeur d’histoire, puis continue son voyage plus tranquille sur le lac Léman, en bateau, à la rencontre de Coppet et Madame de Staël, du château de Vufflens, de Chillon et de Bonivard et Byron, de Lausanne, Morat, Fribourg. Chaque étape, dont plusieurs se font à pied, est l’occasion de rappels de faits historiques et d’anecdotes qui les passionnent. Ils en redemandent même ! Le voyage continue par la Suisse allemande, on reprend les marches en montagne dans le canton de Berne, Interlaken et la région de la Jungfrau puis le Valais avec Zermatt et le Gornergrat. (suite…)

Laporte André – En Suisse le sac au dos (première partie)

Laporte André - En Suisse le sac au dos 1 - Bibliothèque numérique romande - La Mer de Glace, et la vallée de Chamonix depuis le Chapeau, Chamonix, Detroit Publishing CompanyLaporte André – En Suisse le sac au dos (première partie : La Suisse française et la Savoie) : Édouard et Raoul Simon, des jumeaux de 18 ans ayant terminé leur baccalauréat, sont envoyés par leur père pendant deux mois pour un tour de Suisse à pied (et un peu en train pour les plus longues distances), accompagnés d’un jeune homme plus mûr et plus expérimenté et d’un guide local. Voyage d’études plus que de loisirs, dans l’esprit du père, des vacances intelligemment utilisées à découvrir le monde voisin, la Savoie et la Suisse. Le voyage commence par le lac Léman, puis débutent les vraies marches sac au dos: Chamonix et le Mont-Blanc, puis le Grand Saint-Bernard. (suite…)

Noailles Anna de – Le Livre de ma Vie

Noailles Anna de – Le Livre de ma Vie - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Foran Portrait d'Anna de NoaillesNoailles Anna de – Le Livre de ma Vie : En 1932, moins d’une année avant sa mort, Anna de Noailles, la grande poétesse, se décide à publier ses Mémoires, poussée par un désir d’écriture plus «personnelle», et d’entendre le «son de sa voix» (cf. introduction). Au risque de ne pas paraître modeste, elle raconte ses souvenirs d’enfance et surtout la naissance de sa vocation, sa prédestination à être poétesse, sa fraternité avec la nature et son empathie avec les êtres malheureux. «Ah! si je pouvais envoyer ma tête chez l’imprimeur!» Elle n’aura pas le temps de les terminer et ce tome unique ne comprend que les souvenirs de son enfance et de son adolescence, une année avant son mariage. (suite…)

Rilke Rainer Maria – Poèmes français

Rilke Rainer Maria - Poèmes français - Bibliothèque numérique romande - Martigny et le Col de la Forclaz, photochromeRilke Rainer Maria – Poèmes français (Vergers, Les Quatrains valaisans, Les Roses, Les Fenêtres, Carnet de poche) : Les poèmes français de Rilke, composés dans les cinq dernières années de sa vie (de 1922 à 1926), occupent une place paradoxale dans l’ensemble de sa production : par la langue d’abord (le français, langue « prêtée ») ; par leur nombre (plus de 400) ; par leur légèreté gracieuse (très différente de l’intensité de ses œuvres lyriques en allemand) ; enfin par le lieu auquel ils se rattachent (le Valais, indissociable de la période la plus féconde de sa carrière). (suite…)

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome V)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe (tome V) - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Pont sur le TibreChateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome V): En 1828, Chateaubriand est devenu un véritable casse-tête pour le gouvernement. Pour tenter d’amadouer le redoutable chef de l’opposition, Marignac, le nouveau premier ministre de Charles X, lui propose l’ambassade de Rome. Chateaubriand hésite, mais finit par accepter, tant il rêve de revoir les lieux qui ont vu naître sa carrière diplomatique et son projet autobiographique. Aussitôt arrivé dans la Ville éternelle, le contraste entre le présent et ses souvenirs de 1803, alors qu’il n’était encore que secrétaire d’ambassade, le plonge dans la mélancolie. (suite…)