Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Conrad Joseph – Des Souvenirs

Conrad Joseph - Des Souvenirs - Bibliothèque numérique romande - Posterr Immeuble résidentiel de la rue Joseph Conrad à Berdychiv (Ukraine) (licence CC Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International)Conrad Joseph – Des Souvenirs : Ce texte n’est pas à proprement une autobiographie, en ce sens qu’il n’y a pas là de structure temporelle. On avance plutôt, à la suite de l’auteur, d’un souvenir à l’autre, d’une association d’idée à l’autre. C’est un texte de liens, des liens entre les grands espaces polonais et ukrainiens, terres de l’enfance. Ses parents étaient des propriétaires terriens, des patriotes, exilés en Russie. Sa mère meurt alors qu’il est encore jeune, il est ensuite accueilli par son oncle. (suite…)

Hugo Victor – L’Archipel de la Manche

Hugo Victor - L'Archipel de la Manche - Bibliothèque numérique romande - Auguste Renoir Brouillard à Guernesey Hugo Victor – L’Archipel de la Manche :Guernesey, Jersey et Sercq : une description où une «Ode à la mer», premier titre de cet essai en 1883 ? Une ode certes, une ode à  la gloire des ces îles «de la Manche» fruits du «mystérieux travail de la mer et du vent»? Paysages, végétation, gens, langage, anecdotes, falaises, mer… une mer omniprésente qui a marqué ces îles…  décrits au dix-neuvième siècle par la plume puissante de Victor Hugo, un amoureux de l’archipel. (suite…)

Marie-Louise Pailleron – Madame de Staël

Marie-Louise Pailleron - Mademe de Staël - Bibliothèque numérique romande - Germaine de Staël autoportraitMarie-Louise Pailleron – Madame de Staël : Née à Paris le 22 avril 1766 dans une famille protestante d’origine genevoise, morte le 14 juillet 1817, Germaine de Staël vécut au confluent de l’ancien et du nouveau régime. Elle traversa toute son époque en ouragan, laissant derrière elle une œuvre majeure et une notoriété internationale qui lui valurent autant d’admirateurs que de détracteurs. «Madame de Staël est une de ces figures sur le compte desquelles on réussit rarement à se mettre d’accord». En une courte biographie, publiée en 1931, Marie-Louise Pailleron fait le tour de ce personnage hors du commun. Ce faisant, elle dresse un portrait à charge sans complaisance, passionnant et passionné, à l’humour parfois féroce ou chauvin, qui se lit d’une traite. L’occasion de revisiter ce qu’on pensait connaître d’elle! (suite…)

Sue Eugène – Kardiki

Sue Eugène – Kardiki - Bibliothèque numérique romande - Tobias Klenze Photo du parc national de la Vallée de Valbonë (licence CC BI-SA 4.0) Sue Eugène – Kardiki : Région des Balkans au 19e siècle. La nation albanaise fut longtemps inébranlable dans sa foi religieuse. Mais avec la conquête ottomane, la Porte incita, ou plutôt força, les familles chrétiennes à l’abjuration en échange de certains avantages pour adapter la foi musulmane. Dirigée par de nombreux beys, l’Albanie devient depuis la conquête ottomane la proie de beaucoup de violences, guerres et pillages. C’est dans ce contexte que va apparaître et que l’on va suivre Ali-Pacha, connu aussi sous les noms d’Ali de Janina ou Ali de Tebelen. Il va diriger la région de l’Épire et l’Albanie pour le compte de l’Empire Ottoman, mais en prenant de plus en plus d’initiatives personnelles. Entouré de sa mère Khamco et de sa sœur Kaïnitza, cet homme sans scrupules est prêt à tout pour soumettre les populations et arriver à ses fins. (suite…)

Sue Eugène – Arabian Godolphin

Sue Eugène - Arabian Godolphin - Bibliothèque numérique romande - Dieter Josupeit Arabian Berber HorseSue Eugène – Arabian Godolphin : Hiver 1732, dans les rues de Paris, un charretier maltraite son cheval. Mais un quaker passait par là : appartenant à cette secte religieuse qui professe les sentiments les charitables envers les animaux, le quaker décide alors de racheter le cheval pour le tirer de ce mauvais pas et l’amener dans sa demeure de Burry-Hall, près de Londres. Il apprend ainsi que ce cheval, Scham, était un des huit chevaux barbes que le bey de Tunis avait offert au roi Louis XV, en 1731. (suite…)

Moulin Antoine-Émile – Casimir Péret

Moulin Antoine-Émile - Casimir Péret - Bibliothèqwue numérique romande - Laura Barr-Wells vue de BéziersMoulin Antoine-Émile – Casimir Péret : «Sans doute [les notables de Béziers] étaient-ils convaincus, comme moi-même, que [Casimir Péret,] cet homme de 50 ans, mûri d’expérience commerciale et municipale, n’avait pu, du jour au lendemain, se transformer en factieux, chef et complice de gens sans aveu et de misérables assassins. C’est ce que je me suis efforcé d’établir en dépouillant les faits de la révoltante partialité qui les avait jadis déformés et en faisant entendre la voix même de Casimir Péret. (suite…)