Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Conrad Joseph – La Flèche d’or

Conrad Joseph - La Flèche d'or - Bibliothèque numérique romande - Carl Fabergé, aiguille avec perles et diamants, 1889Conrad Joseph – La Flèche d’or : 1874. À Marseille, «Monsieur George» – ou le jeune Joseph Conrad – entraîné par Mills mais surtout par goût de l’aventure et de la mer, il entreprend, avec son ami Dominique, de livrer en contrebande des armes à un prétendant au trône d’Espagne. Et doña Rita, l’égérie du mouvement, le fascine… (suite…)

H. S. Merriman – L’Île passionnée

H. S. Merriman – L’Île passionnée : Olmeta-di-Tuda, petit village haut perché du nord de la Corse : un homme est étendu au milieu de la place, mort. Le chef de son clan, Mattei Perruca, mourra peu de temps après. Dans le village, vendettas et rancœurs familiales ancestrales sont présentes. Les propriétés des Vasselot et des Perruca, deux familles et deux clans rivaux, se font face. À Paris, Denise Lange apprend qu’elle est l’héritière de la propriété des Perruca.

Orpheline, jeune institutrice qui vit sous l’aile protectrice de Mlle Brun, plutôt que de vendre décide de s’installer dans sa nouvelle propriété. Comment les deux femmes s’adapteront-elles ? Que vont-elles y découvrir ? Et la seconde guerre mondiale se déclenche. Le jeune comte Lory de Vasselot, l’abbé Susini en grand connaisseur de l’île et de sa population, le colonel Gilbert, chef du service topographique de l’île qui voudrait tant racheter les propriétés des Vasellot et Perruca sont trois autres protagonistes de cette histoire parfaitement menée, ayant pour décor l’île de Beauté, et captant l’attention du lecteur tout au long du récit.

Le livre en version originale de Merriman, de son vrai nom Hugh Stowell Scott, The Isle of Unrest, avait été publié en 1900. Michel Epuy l’a traduit et adapté en resituant l’action au début de la seconde guerre mondiale.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

 

Conrad Joseph – Des Souvenirs

Conrad Joseph - Des Souvenirs - Bibliothèque numérique romande - Posterr Immeuble résidentiel de la rue Joseph Conrad à Berdychiv (Ukraine) (licence CC Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International)Conrad Joseph – Des Souvenirs : Ce texte n’est pas à proprement une autobiographie, en ce sens qu’il n’y a pas là de structure temporelle. On avance plutôt, à la suite de l’auteur, d’un souvenir à l’autre, d’une association d’idée à l’autre. C’est un texte de liens, des liens entre les grands espaces polonais et ukrainiens, terres de l’enfance. Ses parents étaient des propriétaires terriens, des patriotes, exilés en Russie. Sa mère meurt alors qu’il est encore jeune, il est ensuite accueilli par son oncle. (suite…)

Browne K. R. G. – Pour deux Yeux

Browne K. R. G. - Pour deux Yeux - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Campagne anglaiseBrowne K. R. G. – Pour deux Yeux  – traduction de Michel Epuy: Un agent de change en vacances achète une voiture d’occasion dans l’intention de faire le tour de la Grande-Bretagne. Une belle jeune femme, rencontrée dans un petit village côtier, va le faire changer d’avis. Alors, les aventures mouvementées et quiproquos s’enchaînent avec une course poursuite à travers la campagne pour retrouver un tableau volé.

(suite…)

Conrad Joseph – En marge des marées

Conrad Joseph - En marge des marées - Bibliothèque numérique romande - Ancha Navire longeant la côteConrad Joseph – En marge des marées : Quatre nouvelles qui ont toutes pour toile de fond un paysage marin: dans Le Planteur de Malata, un homme, misanthrope, Geoffrey Renouard, réussissant dans la culture de la soie sur une île lointaine s’éprend de Felicia Moorsom, elle-même voyageant autour du monde à la recherche de son fiancé. Mais il n’y a pas dans cette histoire «un seul germe de bonheur qu’on eut pu faire fructifier à la fin». Les autres histoires sont construites autour du récit d’une aventure, recueilli par l’auteur et relaté par lui. (suite…)