Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Tissot Victor & Améro Constant – La Comtesse de Montretout

Victor Tissot et Constant Améro, Les Aventures de Gaspard van der Gomm (volume 1), La Comtesse de Montretout - Ill. A. FerdinandusTissot Victor & Améro Constant – La Comtesse de Montretout (Les Aventures de Gaspard van der Gomm (volume 1):Gaspard est un jeune chimiste flamand venu en Allemagne afin de trouver un mécène pour financer son invention refusée ailleurs. À travers ses aventures et les personnages qu’il rencontre, nous découvrons sa générosité et sa ténacité mais aussi sa naïveté et la volatilité de sa fidélité amoureuse. (suite…)

Constant Benjamin – Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand

Constant Benjamin - Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand - Friedrich Pecht Der Kapuziner aus Friedrich Schillers Wallenstein Constant Benjamin – Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand : «En concevant le projet de faire connaître au public français cet ouvrage de Schiller, j’ai senti qu’il fallait réunir en une seule les trois pièces de l’original. Cette entreprise offrait beaucoup de difficultés ; une traduction, ou même une imitation exacte était impossible. Il aurait fallu resserrer en deux mille vers, à peu près, ce que l’auteur allemand a exprimé en neuf mille. Or, l’exemple de tous ceux qui ont voulu traduire en alexandrins des poètes étrangers, prouve que ce genre de vers nécessite des circonlocutions continuelles. J’aurais donc eu à lutter, dans une traduction, contre un premier obstacle, et j’en aurais rencontré un second dans le sujet en lui-même. Tout ce qui se rapporte à la guerre de trente ans, dont le théâtre a été en Allemagne, est national pour les Allemands, et, comme tel, est connu de tout le monde. (suite…)

Ramuz C. F. – Nouvelles II

Ramuz C. F. Nouvelles II - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Le lLac Léman en hiverRamuz C. F. – Nouvelles II (Nouvelles et morceaux, Forains, Portes du lac, Les Servants et autres nouvelles, Nouvelles) : Ramuz peint ici une vaste fresque de montagnes et de vallées, de torrents impétueux et de fleuve tranquille, de roches abruptes et de forêts sombres, sur laquelle se détachent des destins individuels. Loin d’une idéalisation niaise du «retour à l’alpage», il décrit la dureté et l’âpreté d’une vie souvent précaire, le dur labeur des champs («Le domestique de campagne»), la nature omniprésente et souvent menaçante («L’homme perdu dans le brouillard», «L’enfant tombé»), la rudesse des hommes entre eux (« Querelle entre les gens d’Audeyres et ceux de Randogne d’En-haut», «La foire»), leur cruauté envers les animaux («Mousse», «Le cheval du sceautier»), le lien conflictuel avec la religion (« Berthollet ») et le châtiment divin expiant les erreurs du passé (« La mort du grand Favre», «L’homme et les trois fantômes», «La punition par le feu»). (suite…)

Ramuz C. F. – Voyage en Savoie – Un Coin de Savoie – Chant de notre Rhône

Ramuz C. F. - Voyage en Savoie - Un Coin de Savoie - Chant de notre Rhône - Bibliothèque numérique romande - Dylvie S. Léman depuis les vignesRamuz C. F. – Voyage en Savoie – Un Coin de Savoie – Chant de notre Rhône : Parallèlement à ses romans, et après son retour de Paris où il était resté dix ans, Ramuz a publié plusieurs textes, inspirés par ses promenades-méditation dans le style de Rousseau. La Savoie est toute proche, si différente et si semblable, avec laquelle le canton de Vaud partage le Léman, où il part se balader avec trois amis, sans but précis, sans itinéraire, au gré de leurs envies. (suite…)

Ramuz C. F. – Découverte du monde

Ramuz C. F. - Découverte du monde - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Cathédrale de LausanneRamuz C. F. – Découverte du monde : C. F. Ramuz (1878-1947) a 61 ans lorsque paraît cette autobiographie très émouvante. Il se tourne vers son passé pour comprendre pourquoi et comment il est devenu écrivain. Il déroule le fil de sa jeunesse lausannoise : depuis sa naissance à la rue Haldimand, au-dessus du magasin tenu par son père, jusqu’à ses 25 ans et la publication de son premier livre, « Le Petit Village ». Ses nombreux souvenirs nous font découvrir le Lausanne de cette époque. (suite…)

Vinet Alexandre – Moralistes des seizième et dix-septième siècles

Vinet Alexandre - Moralistes des seizième et dix-septième siècles - Bibliothèque numérique romande - Antoine Maurin portrait d'Alexandre VinetVinet Alexandre – Moralistes des seizième et dix-septième siècles : «Sous le terme général de moralistes, nous n’entendons pas seulement ceux qui ont traité de la morale d’une manière scientifique. Ceux qui donnent à l’âme humaine une juste idée d’elle-même, lui valent autant que ceux qui l’endoctrinent. La peine que prennent ceux-ci est vaine le plus souvent. En morale, la règle est peu de chose ; le motif est tout. Du moins, la règle n’est utile qu’à ceux qui sont disposés à l’observer, et cette disposition ne peut être que le résultat d’une affection ou d’un intérêt.» (suite…)