Maeterlinck Maurice – La Vie des Termites

Maeterlinck Maurice - La Vie des Termites - Bibliothèque numérique romande - Scott Bauer Une brèche dans un nid de termites souterrains à FormoseMaeterlinck Maurice – La Vie des Termites : Ce sont les termites, ces autres insectes à l’organisation sociale complexe, que Maurice Maeterlinck nous présente bien des années après son essai sur La Vie des Abeilles. Quelle différence! Aveugles et sans défenses naturelles, les termites ont besoin de températures élevées (mais pas trop) et d’une atmosphère humide. Or les régions du globe où se sont développés ces rescapés du tertiaire (voire du primaire) sont arides. La termitière est donc un univers clos à l’atmosphère contrôlée qui projette au loin ses conduits souterrains. Architectes «de l’intérieur», condamnés à ne jamais voir leurs édifices, ils ravagent sans être remarqués les arbres ou maisons auxquels ils s’attaquent «du dedans». Des mécanismes biologiques (cultures de champignons ou bactéries intestinales), leur permettent de se nourrir de cellulose, universellement répandue. Alors, encore une fois, devant ce mode de vie complexe, instinct ou intelligence? (suite…)

Rosny J.-H. – La Luciole

Rosny J.-H. - La Luciole - Bibliothèques numérique romande - Illustration de de colorelIl.tumblr.com.Rosny J.-H. – La Luciole : Jean Savigny et son ami Philippe, deux Parisiens en résidence au Tessin, rencontrent quelques personnages hauts en couleur qui habitent un petit village au-dessus du lac de Lugano près de la frontière italienne, Tavesco : Un contrebandier et sa femme, le nihiliste slave Vacounine, un pêcheur, le professeur d’histoire Lampuniani et quelques autres figures typiques de ce coin de pays. Mais pour Savigny, la rencontre avec Desolina, la femme du contrebandier, est un vrai coup de foudre. (suite…)

Bernard Gabriel – Le Secteur fatal

Bernard Gabriel - Le Secteur fatal - Bibliothèque numérique romande - Abraham Ortelius Theatrum orbis terrarumBernard Gabriel – Le Secteur fatal : Quelque part, entre l’île Norfolk et l’archipel de Cook, se trouve un secteur fatal aux paquebots, cargos et steamers qui traversent ses eaux. Rien ne peut expliquer une telle épidémie de naufrages : ni la météo, ni aucun autre phénomène auquel attribuer ces disparitions. Les hypothèses les plus variées circulent dans les milieux informés : ancienne mines dérivant dans le secteur, sous-marin allemand pirate n’ayant pas accepté l’armistice de 1918, collisions, séismes… Henri Rochenave, financé par le richissime mécène Norbert Partrige, lance une mission d’exploration. Elle découvrira… (suite…)

Bernard Gabriel – La Volonté de M. John-Harry Will

Bernard Gabriel - La Volonté de M. John-Harry Will - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Éclaboussures dans un torrentBernard Gabriel – La Volonté de M. John-Harry Will : Les proches collaborateurs de l’autoritaire John-Harry Will, le CEO de la Great Continental Company, la grande entreprise américaine leader dans la fabrication des générateurs électriques, s’inquiètent. Leu patron n’est plus à son affaire, hésite, atermoie… Est-il malade? Ou serait-il amoureux? (suite…)

Epuy Michel – Souvenirs d’un homme de lettres

Epuy Michel - Souvenirs d'un homme de lettres - Bibliothèque numérique romande - Jacqueline Parent TorrentEpuy Michel – Souvenirs d’un homme de lettres: Ces souvenirs de jeunesse d’un enfant solitaire, nous entraînent, entre la France et la Suisse du 19e siècle, dans le cheminement de ce futur écrivain au fil des différents postes de son père pasteur protestant. Cet enfant qui n’aimait pas « les chemins de fer, bateaux et voitures » mais plutôt les arbres et les plantes, se définissait plutôt comme scientifique féru de botanique… sauf qu’il aimait la lecture ! (suite…)

Guy-Péron – Les Tribulations de Jacques Cravant Inventeur ou Le Canot invisible

Guy-Péron - Les Tribulations de Jacques Cravant, Inventeur ou Le Canot invisible - Bibliothèque numérique romande - photo Laura Barr-WellsGuy-Péron – Les Tribulations de Jacques Cravant Inventeur ou Le Canot invisible : Au printemps 1916, sur le paquebot ralliant Liverpool à New York, Jacques Cravant rencontre un confrère rédacteur scientifique à qui il conte son histoire : inventeur du génial projet de rendre invisibles les canots patrouilleurs contre les sous-marins, J. Cravant s’est fait voler ses plans dans des circonstances rocambolesques. Comment ce vol a-t-il pu être commis, alors que la chambre était fermée à clé et que la seule fenêtre était un étroit œil-de-bœuf ? En ces temps de guerre, son invention révolutionnaire pourrait intéresser beaucoup de monde. Or un mystérieux Danois rôde sur le bateau … un espion ? (suite…)